Qu’une parenthèse de Gaëlle Ausserré

Avis lecture Qu'une parenthèse de Gaëlle Ausserré

Après avoir vu l’avis de @aurelivres57 et en avoir discuté avec Laure de @liseusehyperfertile je me suis décidée à découvrir ce livre auto-édité par l’autrice et ce fut une excellente idée !

Éditions Auto-édité – 177 pages


Résumé :

Paris, printemps 1960. Hélène, quinze ans, découvre des lettres adressées à sa mère, Solange, pendant la guerre. Toutes les certitudes qu’elle a sur sa famille sont remises en question. Solange fait alors à sa fille le récit émouvant d’un épisode de sa vie qu’elle souhaitait oublier. En 1938, Solange est une jeune étudiante en médecine indépendante et solitaire lorsqu’elle fait la connaissance d’une famille qui va transformer son existence. Quand la guerre éclate, elle découvre l’Occupation, la peur, les arrestations, et, malgré tout, des amitiés inattendues. Au cœur de cette période troublée, elle est également contrainte de faire la paix avec son passé. Au travers des yeux de Solange, les secrets entourant sa vie se dévoilent peu à peu.Ce roman retrace l’histoire bouleversante d’une jeune femme poussée par la guerre dans ses retranchements, amenée à faire des choses dont elle se pensait incapable afin de protéger ceux qu’elle aime.


Mon avis : Qu’une parenthèse

Nous sommes très vite plongés et emportés dans l’épisode de la vie passée de Solange. On y découvre sa vie avant la guerre et puis très vite sa vie pendant. Elle se retrouve confrontée à des choix difficiles et fait face comme beaucoup à l’incompréhension des mesures prises et les arrestations orchestrées par les allemands puis les français sous l’occupation.

Je ne veux pas trop vous en dire pour vous laisser la surprise de cette histoire qui met en avant une femme de caractère, déterminée et qui est prête à tout pour sauver ceux qu’elle aime. Une héroïne digne de celles des romans des Éditions Charleston 🙈 (non les lectrices charleston 2020 n’envoient pas des appels de pieds aux éditrices 😛) !

C’est un roman plein d’amour, d’amitié, d’espoir et de tendresse qui a su combler mon petit cœur de lectrice. Je vous le recommande chaudement car l’histoire de Gaëlle Ausserré mérite d’être encore plus connue qu’elle ne l’est aujourd’hui !


Une petite merveille à découvrir rapidement !

3 Comments

  1. […] MünzerLa dame du Ritz de Mélanie BenjaminLa machination de Berlin de Monique Dollin du FresnelQu’une parenthèse de Gaëlle AusserréLes amants de l’été 44 de Karine LebertLe vol des libellules de Leila […]

  2. […] AndrieuLa dame du Ritz de Mélanie BenjaminLa machination de Berlin de Monique Dollin du FresnelQu’une parenthèse de Gaëlle AusserréLes amants de l’été 44 de Karine LebertLe vol des libellules de Leila […]

  3. […] MünzerLa dame du Ritz de Mélanie BenjaminLa machination de Berlin de Monique Dollin du FresnelQu’une parenthèse de Gaëlle AusserréLes amants de l’été 44 de Karine LebertLe vol des libellules de Leila MeachamL’hiver de […]

Laissez un commentaire

Votre addresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *