Manger dans ta main de Sophie Carquain

Avis lecture Manger dans ta main de Sophie Carquain

Une autrice que j’ai découvert les romans cette année avec Le roman de Molly N. C’est dans de toutes autres sujets que je l’ai retrouvé ici. Une lecture que je ravie d’avoir faite mais qui m’a mise mal à l’aise à plusieurs reprises et je vous explique pourquoi.

Éditions J’ai lu – 347 pages


Résumé :

« Engraisser les autres, c’est ce que tu sais faire de mieux ! » lance Sandra à sa mère lorsqu’elle lui présente sa nouvelle compagne, Rose, une ravissante cochette d’élevage que Luisa couve de mille attentions.
Pour Sandra, brillante psy parisienne auprès d’adolescents, cette fois, sa mère va trop loin. Il faut dire qu’elle est aussi dure et intransigeante que Luisa est sensible et tendre. À cela s’ajoutent des milliers de kilomètres de distance, un silence infranchissable, et une blessure qui ne guérit pas. Rose saura-t-elle les réconcilier, si toutefois elle échappe à son triste sort ?


Mon avis : Manger dans ta main

J’ai découvert la plume de Sophie Carquain cette année avec Le roman de Molly N. qui a été un vrai coup de cœur. Alors quand elle m’a proposé de découvrir son tout premier roman, j’ai dit oui sans hésiter ! J’étais curieuse de découvrir ce que ce premier roman donnerait avec un sujet assez éloigné de ce que j’avais pu lire pour le moment

Quelques jours après avoir refermé ce livre, je me rends compte que je sors de cette lecture un peu mitigée.
J’ai beaucoup aimé la plume de Sophie Carquain qui aborde des sujets sérieux (deuil, anorexie, solitude, intelligence animale…) avec justesse et plein d’émotion. L’histoire est menée par des personnages intéressants et très bien construits. J’ai beaucoup aimé Luisa qui m’a peiné à de nombreuses reprises et j’ai adoré Rose forcément, une petite cochette forte attachante. En revanche, à mon grand étonnement, je n’ai pas du tout apprécié Sandra pour laquelle j’ai eu du mal à ressentir de l’empathie…

Le personnage de Sandra m’a aussi mise mal à l’aise à chaque passage. J’ai vraiment eu beaucoup de mal à la comprendre et comme je vous le disais j’ai eu un petit blocage avec elle.

La relation entre Luisa et Rose a fini également par me mettre mal à l’aise. Rose arrive dans la vie de Luisa pour finir en saucisse mais c’est une toute autre relation qui naît entre elles. Rose fini par devenir un animal de compagnie dont Luisa adore la présence. Elle finit par s’y attacher fortement mais baisse les bras quand le moment redouté arrive.

En conclusion :

C’est donc une lecture en demi-teinte pour moi cette fois-ci mais je ne peux que vous recommander de découvrir la plume de Sophie Carquain que ce soit à travers ce roman ou celui de Molly N. ! Je remercie chaleureusement Sophie Carquain de m’avoir envoyé son 1er roman. C’est une autrice dont je continuerai à suivre le travail avec grand plaisir ! ♥️

Laissez un commentaire

Votre addresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *